LE Mensuel belge de l’#antipub – Novembre 2019

A la Une de notre deuxième Mensuel belge de l’#Antipub: la publicité dans nos communes bruxelloises, le boycott de Puma,les transports publics de nos voisins lillois et l’interdiction de publicité pour boissons sucrées à Singapore.

En ce début d’automne, Astrid, membre d’Etterbeek Sans Pub, a réalisé un inventaire des approches en termes de publicité des 19 communes bruxelloises.  Elle a lu les 19 déclarations de politique générale et voici ses principales conclusions: 

  • seules 3 communes (Ixelles, Uccle et Woluwe-Saint-Pierre) s’engagent à réduire/limiter la publicité digitale/lumineuse;
  • Mais 6 communes promettent de réduire l’affichage publicitaire sur leur territoire. Il s’agit d’Anderlecht, Etterbeek, Ixelles, Ville de Bruxelles, Uccle, Woluwe-Saint-Pierre et Woluwe-Saint-Lambert).

Envie d’en savoir plus? Lire plus

A l’occasion de la journée de boycott de la société allemande Puma le 26 octobre, les publicités dans le métro londonien ont été remplacées par des affiches “Boycott PUMA” en sous-titrant “proud sponsor of Israeli apartheid.”  Les auteurs de cette action veulent dénoncer l’IFA (la fédération israélienne de football) dont des clubs sont situés dans les colonies en territoire palestinien. 

La Nuit de l’Obscurité (Jour de la Nuit en France) se déroulait le samedi 12 octobre cette année. Une opération « Rallumons les étoiles, éteignons les publicités » a été menée par Résistance à l’Agression Publicitaire ».  L’action visait à éteindre ou à recouvrir les publicités lumineuses.  

A Paris, le député François Ruffin a déposé, lors des débats du budget 2020, un amendement pour taxer les panneaux publicitaires numériques.  Amendement rejeté par la majorité. 

Toujours à Paris, le gouvernement français a confié à des experts une mission sur le modèle publicitaire français afin d’en évaluer ses impacts économiques, sociaux et environnementaux.  Rapport intermédiaire prévu début novembre.  On suit cela de près et on ne manquera pas de vous en parler dans notre prochaine édition. 

Singapour sera le premier pays à interdire les publicités pour les boissons fortement sucrées

Au rayon l-invasion-continue, voici un nouveau contrat publicitaire pour la société de transport de la région lilloise. JC Decaux remporte le marché et pourra installer 85 (!) nouveaux panneaux digitaux (LED). 

Pour finir, la “Sucette d’Or” va à Winamax et à son idée brillante de faire circuler, à Paris, des gros bus vides (oui, oui, vous avez bien lu) dans le centre-ville à seule fin de faire la publicité de la marque.  Poussées dans le dos par des citoyens vigilants, les autorités municipales ont introduit une plainte. 

LE Mensuel belge de l’#antipub – Novembre 2019
Fermer le menu